International › AFP

RDC: un centre de traitement d’Ebola tenu par MSF attaqué dans l’est

Un centre de traitement de la maladie à virus Ebola tenu par Médecins sans frontières (MSF) a été attaqué dans la nuit de dimanche à lundi dans l’est de la République démocratique du Congo, rendant impossible la prise en charge des patients, a annoncé l’ONG.

« @MSFcongo confirme l’attaque de son centre de traitement #Ebola à #Katwa dans la nuit du 24 au 25 février 2019 par des personnes non identifiées. Suite à l’incendie de la structure, la prise en charge des patients n’y est actuellement plus possible », a-t-elle noté dans un tweet.

« Les 6 patients suspects et les 4 patients confirmés pris en charge à #Katwa ont été transférés vers d’autres centres de traitement pour y continuer la prise en charge. Le personnel du centre a été évacué. Tous les staffs et patients sont en sécurité », précise MSF qui « déplore la mort à proximité du centre d’une personne encore non identifiée ».

La lutte contre Ebola se heurte à des réticences d’une partie de la population envers la prévention, les soins et les enterrements sécurisés des victimes. Elle est aussi compliquée par la présence de rebelles armés et par la mobilité de la population.

La dixième épidémie d’Ebola a été déclarée le 1er août dernier à Beni dans la province du Nord-Kivu (est) avant de toucher la province voisine de l’Ituri (nord-est).

La fièvre hémorragique y a déjà provoqué 546 décès et 869 cas dont 804 confirmés ont été recensés, selon le dernier bilan du ministère de la Santé publié dimanche.


Depuis plusieurs semaine, l’épicentre de l’épidémie s’est déplacé de la ville de Beni (plus de 200.000 habitants) vers la localité de Katwa, située non loin de Butembo, un grand centre commercial de près d’un million d’habitants.

« Katwa reste le principal foyer de l’épidémie. Au cours des 21 derniers jours, 86 nouveaux cas confirmés ont été notifiés dont 49 (soit 57%) à Katwa », selon le ministère de la Santé.

Katwa a dépassé Beni en termes de nombre de cas et de décès. A ce jour, « Beni a notifié 235 cas (226 confirmés et 9 probables) et 127 décès alors que Katwa est à 239 cas (228 confirmés et 11 probables) et 182 décès », selon cette source.

Depuis décembre, MSF intervient à Katwa dans le cadre de la riposte contre l’épidémie d’Ebola.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut