International › AFP

RDC: un nouveau cas d’Ebola confirmé à Beni après 23 jours

Pas d'image

Un nouveau malade du virus Ebola a été découvert à Beni après vingt-trois jours sans nouveau cas, remettant en cause l’optimisme des autorités qui estimaient mercredi avoir maitrisé l’épidémie dans cette ville de l’est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris samedi de source sanitaire.

« Un nouveau cas confirmé d’Ebola a été notifié à Beni après 23 jours sans cas », affirme le bulletin quotidien du ministère congolais de la Santé daté de vendredi.

« Il semblerait que la patiente ait été contaminée après avoir été exposée à des fluides corporels d’un guéri d’Ebola. Une investigation approfondie et un séquençage du virus sont en cours pour déterminer le lien épidémiologique », indique le document.

Mardi 19 février marquait le 21e jour (la période d’incubation du virus) sans nouveau cas confirmé d’Ebola dans la zone de Beni, faisant dire aux autorités que : « l’épidémie d’Ebola est actuellement maîtrisée à Beni ».

Beni a été l’un des principaux épicentres de l’épidémie de cette fièvre hémorragique avec 118 décès de cas confirmés.


Dans la région, les zones de santé de Katwa et Butembo sont actuellement considérées comme « les principaux foyers de l’épidémie » d’Ebola, avec 92 nouveaux cas confirmés d’Ebola enregistrés en 21 jours, dont 58 (63%) à Katwa et 16 (17%) à Butembo, selon le ministère.

Depuis la déclaration de l’épidémie le 1er août 2018, « le cumul des cas est de 859, dont 794 confirmés et 65 probables. Au total, il y a eu 536 décès (471 confirmés et 65 probables) », notent les autorités sanitaires.

« Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 82.583 personnes ont été vaccinées, dont 21.184 à Katwa, 20.563 à Beni, 10.010 à Butembo », indique le ministère de la Santé.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut