International › APA

Réforme de la Commission électorale indépendante: un opposant ivoirien reçu au Quai d’Orsay

Une délégation d’EDS (Ensemble pour la démocratie et la souveraineté, plateforme politique se réclamant de Laurent Gbagbo) conduite par son président, Professeur Georges-Armand Ouégnin, a été reçue, vendredi, au Quai d’Orsay, à Paris, par des responsables de la direction Afrique de cette administration du ministère français des affaires étrangères, rapporte un communiqué du service de communication d’EDS, transmis à APA.Selon le communiqué, les échanges ont porté sur l’actualité politique de la Côte d’Ivoire, notamment en ce qui concerne la réforme réclamée de la Commission électorale indépendante (CEI)  en charge des élections.

« Le président d’EDS a développé devant ses interlocuteurs  tous les arguments qui militent en faveur de ladite réforme et de la nécessité pour le pouvoir d’Abidjan d’organiser les prochaines élections dans des conditions de paix et de réconciliation », lit-on.

Cette réconciliation,  a soutenu le président Ouégnin,  « passe par la libération des prisonniers politiques  dont principalement celle du président Laurent Gbagbo, le retour sécurisé des exilés  et les conditions de sécurité et de justice qui garantissent des élections justes, transparentes et régulières, gage d’une alternance démocratique et pacifique », poursuit le texte.


« Les interlocuteurs  du président Ouégnin, M. Laurent d’Ersu, Mmes Claire Simmons et Victoire Lefebvre, ont assuré avoir pris bonne note de la pertinence des revendications d’EDS », conclut le communiqué indiquant que  « la délégation conduite par le président de EDS  était composée du Secrétaire national du FPI, M. Roger Gballou et du directeur de cabinet du président de EDS, M. Franck Anderson Kouassi ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut