International › APA

Religion, politique et justice à la Une des journaux ivoiriens

Les journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national offrent un menu diversifié allant de la religion à la politique en passant par la justice.« Célébration du Maoulid : le COSIM (Conseil supérieur des imams en Côte d’Ivoire) invite les ivoiriens à consolider la paix », titre en manchette Fraternité Matin à côté de Le Jour Plus qui livre les recommandations des imams pour la paix. « Mahoulid 2018 : les politiciens invités à la tempérance », ajoute La Gazette.

 Fraternité Matin ouvre la page politique en s’intéressant à la tournée du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix) en France.

« Ils (ndlr : les anti-RHDP) ont amené Bédié à renier sa signature », rapporte à ce sujet le journal gouvernemental en attribuant ces propos au porte-parole du RHDP, Kobenan Kouassi Adjoumani. 

Depuis Paris, reprend à son tour le journal Le Rassemblement, Adjoumani « cloue le bec » aux anti-RHDP en déclarant que « Le parti unifié est une initiative de Bédié (…) Les irréductibles l’ont amené à renier sa signature (…) Ils lui ont fait croire qu’il peut encore diriger ce pays » et pour ça « je ne me laisserai pas distraire ».

« Face aux militants RDR-RHDP et des badauds », Adjoumani a encore dérapé et décorné à Paris, samedi, rétorque de son côté Le Nouveau Réveil.

« Sanctions, coups bas, fronde contre le RHDP/ Maurice Kacou Guikahué : ennemi numéro 1 en Côte d’Ivoire », titre dans un autre registre L’Expression avant de révéler « les faits qui trahissent » le secrétaire exécutif du PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire).


Pour Henri Konan Bédié, remarquer Le Nouveau Réveil, l’objectif majeur du PDCI doit rester la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020.

Après les dernières sanctions de Gbagbo, Simone Gbagbo réagit, souligne de son côté Soir Info, quand L’Inter croit savoir ce qui plombe la réconciliation entre Ouattara et Bédié.

Les journaux ivoiriens s’intéressent également au procès en cours de Laurent Gbagbo et Blé Goudé à la Cour pénale internationale.

« CPI : Bourreau des ivoiriens, Blé Goudé transformé en ange par ses avocats », s’offusque L’Expression, là où sur le même sujet Le Temps estime que la défense de Blé Goudé a mis « en pièces les arguments de Bensouda ».

Ce qui fait dire à Le Quotidien d’Abidjan que la défense de Blé Goudé assomme définitivement le procureur.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut