International › APA

Report du début du championnat camerounais de football d’élite

Le début du championnat national de football du Cameroun pour la saison 2018-2019, initialement annoncé pour le 3 novembre, a été reporté au 24 du mois courant, selon un communiqué de la Ligue nationale de la discipline (LFPC) reçu jeudi à APA.Selon le président de cette instance et signataire du communiqué, Pierre Semengue, ce report vise «un démarrage harmonieux» de la saison sportive, en même temps qu’il espère faire débloquer d’urgence le verrou «matériel et financier» de la compétition, éternel souci pour la tenue du championnat en l’absence de contributeurs.

La saison dernière avait été fortement marquée par des interruptions intempestives, la LFPC rentrant difficilement en possession de l’enveloppe annuelle de 560 millions FCFA au titre de la subvention de l’État destinée au paiement des salaires des joueurs et encadreurs, et de 350 millions FCFA au titre de l’appui pour son fonctionnement.

De même, en fin avril 2018, l’opérateur Mobile Telecommunications Network (MTN) avait annoncé la révision, dès la saison 2019, du montant du sponsoring des championnats de D1 et D2 du pays de 610 à 210 millions FCFA. Sur la même lancée, il a ajouté qu’il retirerait ce soutien financier au terme de la saison 2018-2019 après avoir investi, selon ses services, un total de 1,430 milliard FCFA dans l’organisation par la Ligue de ces championnats et mis plus de 7 milliards FCFA dans l’organisation des compétitions nationales entre 2002 et 2013.

Dans le même ordre d’idées, mais cela n’est pas précisé dans le communiqué de son président, la LFPC devra avoir préalablement tenu son conseil d’administration, dont la session ordinaire du 7 novembre dernier, convoquée dans un climat de tension interne, avait été renvoyée au 14 novembre 2018.


Selon des sources autorisées, Pierre Semengue doit actuellement faire face à la fronde de plusieurs membres dudit conseil et les présidents de clubs d’élite, échaudés par le limogeage, le 15 octobre sans leur avis, de la secrétaire générale de la Ligue, Pauline Thérèse Manguélé, et son remplacement par un intérimaire.

Le conseil d’administration attendu de la LFPC doit également, en dehors des aspects budgétaires et de leadership, se prononcer sur le projet controversé de son président de faire passer de 18 à 20 le nombre de clubs dans le championnat d’élite.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut