International › APA

Retard de salaires des membres de l’Orchestre national du Sénégal (Responsable)

Les musiciens de l’Orchestre national du Sénégal connaissent beaucoup de problèmes d’ordre social, dont la couverture médicale, a indiqué, mardi à Dakar, son chef Sémou Diouf.S’exprimant à l’occasion d’une table ronde en prélude à la fête de la musique célébrée le 21 juin, M. Diouf a dit : « Le premier problème que rencontrent les artistes de l’Orchestre National du Sénégal c’est le social. Or, si le social ne marche pas, on ne peut pas avoir de très belles idées. Nous avons des problèmes de salaire et de santé. Nous sommes des agents de l’Etat, mais nos salaires arrivent toujours en retard ». 

Un autre problème que rencontre l’orchestre, selon Sémou Diouf, c’est le manque de matériel. « Malgré le fait que le ministère de la Culture nous a doté de quelques matériels, cela ne suffit pas et c’est même dangereux de jouer avec ce matériel-là».

Au début de sa  création en 1982,  l’Orchestre national  comptait 62 musiciens. Actuellement, ils sont au nombre de 32.  « L’Orchestre national faisait la fierté de toute une nation. Il animait jadis toutes les soirées de gala organisées par le gouvernement et au niveau des ambassades », a souligné son chef Sémou Diouf.   


Le thème de la table ronde portait sur : « 36 ans de l’Orchestre national du Sénégal ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut