International › APA

Rigobert Song dément avoir été convoqué par le Tribunal criminel spécial

Pas d'image

L’ancien capitaine de l’équipe nationale de football, les « Lions indomptables » du Cameroun, Rigobert Song Bahanag a catégoriquement démenti avoir été convoqué par le Tribunal criminel spécial (TCS) dans une affaire de détournement de deniers publics impliquant l’ex ministre de la Défense Edgard Alain Mebe Ngo’o, placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Yaoundé en mars dernier.« Je n’ai aucun problème. Je n’ai aucun souci. Jamais je n’ai été convoqué. Jamais je n’ai été interpellé », a déclaré jeudi l’intéressé dans une déclaration audio.

Alors que des réseaux sociaux font état depuis ce mercredi de la convocation de l’ancien défenseur international au TCS, ce dernier a déclaré qu’il ne « sait pas de quoi il s’agit », réfutant d’être mêlé de prêt ou de loin à cette « affaire ».

Il s’agit notamment de l’affaire dénommée MagForce One liée à l’achat du matériel militaire où l’ancien ministre de la Défense fait actuellement l’objet des poursuites judiciaires.


Avant que cette « rumeur » n’embrasse la toile et qu’elle devienne l’objet de débats dans la presse camerounaise ce jeudi, Rigobert Song a quitté le Cameroun mardi dernier dans une délégation officielle pour prendre part demain au Caire, en Egypte, au tirage au sort de la 32è édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 qui aura lieu en juin et juillet prochains en Egypte.

L’ex sociétaire de Tonnerre de Yaoundé, FC Metz en France, Liverpool en Angleterre fait partie de la délégation officielle du Cameroun qui séjourne actuellement dans le pays des Pharaons, en compagnie entre autres, du ministre des Sports et de l’Education physique Narcisse Mouelle Kombi et du président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) Seydou Mbombo Njoya.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut