International › AFP

Rwanda: indignation contre des blagues sexistes sur des étiquettes de bières

Le brasseur Skol Brewery Limited a présenté ses excuses mardi, après avoir été sévèrement critiqué par les autorités rwandaises, pour avoir imprimé des plaisanteries sexistes sur ses étiquettes de bière.

Il a également promis de mettre fin à sa campagne qui incitait les consommateurs à partager ces blagues pour gagner des récompenses.

« Quand est-ce qu’une femme peut te rendre millionnaire ? Quand tu es milliardaire », expliquait l’une d’elles, accompagnée d’un dessin représentant une femme entourée de sacs de courses et rêvant d’une voiture de sport rouge.

Le ton sexiste de la campagne a d’abord suscité une volée de bois vert sur les réseaux sociaux, avant d’être l’objet de remarques cinglantes des autorités rwandaises.

« Dévaloriser ainsi les femmes n’est pas acceptable dans notre pays. Cela ne devrait être toléré nulle part dans le monde et être puni par la loi », a ainsi commenté samedi sur Twitter la ministre de la Famille, Soline Nyirahabimana.


Le brasseur a présenté ses excuses sur Twitter mardi, assurant prendre le sujet « très au sérieux » et « s’excuser auprès de ceux qui auraient pu être offensés ».

« Nous avons cessé d’imprimer ces plaisanteries », a ajouté Skol Brewery Limited.

Premier pays africain à appliquer strictement la parité dans son gouvernement, le Rwanda est fier de ses résultats en matière d’égalité des genres. Quelques 60% des députés rwandais sont des femmes.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut