International › AFP

Sahara occidental: tournée de l’émissaire onusien auprès des parties au conflit

L’émissaire de l’ONU pour le Sahara occidental, l’ex-président allemand Horst Koehler, va rencontrer du 23 juin au 1er juillet l’ensemble des parties au conflit afin de pousser à une reprise des négociations de paix, a indiqué jeudi l’ONU.

Ces nouvelles rencontres vont conduire l’ancien président allemand « à Alger, Nouakchott, Tindouf, Rabouni, Rabat, Laayoune, Smara and Dakhla », a précisé le porte-parole adjoint de l’ONU, Farhan Haq, lors du point-presse quotidien des Nations unies.

« L’objectif de la visite est double: améliorer sa compréhension de la réalité sur le terrain et discuter de la marche à suivre pour le processus politique dirigé par les Nations Unies, conformément à la résolution 2414 du Conseil de sécurité », a ajouté le porte-parole.

Dans cette résolution adoptée en avril, le Conseil de sécurité a renouvelé pour six mois seulement au lieu d’une année comme précédemment le mandat de la force de l’ONU Minurso assurant l’observation du cessez-le-feu entre le Maroc et le Polisario. Il a aussi réclamé la reprise de « négociations sans préconditions ».

Le dernier round de négociations entre Maroc et Front Polisario remonte à 2008 et Horst Koehler a promis de les relancer en 2018. Ses dernières rencontres avec les parties au conflit du Sahara occidental s’étaient déroulées en début d’année, à Berlin pour le Front Polisario, à Lisbonne pour les autorités marocaines.


Le Front Polisario indépendantiste réclame un référendum d’autodétermination pour le Sahara occidental, une étendue désertique de 266.000 km2, seul territoire de l’Afrique au statut post-colonial non réglé. Le Maroc rejette toute solution autre qu’une autonomie sous sa souveraineté.

Rabat avait pris à partir de 1975 le contrôle de la majeure partie du Sahara occidental au départ de la puissance colonisatrice espagnole. Le Polisario, qui luttait contre la domination espagnole, y a proclamé en 1976 une République arabe sahraouie démocratique (RASD) et combattu les troupes marocaines, jusqu’à un cessez-le-feu conclu en 1991 sous l’égide de l’ONU.

prh /vog



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut