International › APA

Sénégal : Khalifa Sall reste en prison pour 5 ans, plus une amende corsée

Le président de la Cour d’appel de Dakar, statuant jeudi sur l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, a confirmé le jugement de première instance condamnant notamment le maire Khalifa Sall à 5 ans de prison ferme.Le juge Demba Kandji soutenant que l’édile est « coupable des faits qui lui sont reprochés » a corsé l’amende de 5 millions FCFA prononcée lors du premier jugement par le tribunal correctionnel de Dakar en la portant à 1,830 milliards de FCFA. Une somme que Kalifa Sall et ses co-accusés devront désormais payer en guise de dommages et intérêts à l’Etat du Sénégal.

Khalifa Sall est poursuivi en même temps que Mbaye Touré, directeur administratif et financier de la ville de Dakar, Ibrahima Diaw, chef de la Division financière et comptable, Amadou Moctar Diop, coordonnateur de l’Inspection générale des services municipaux, Yaya Bodian, chef du Bureau du budget, Fatou Traoré, assistante du Directeur administratif et financier.

Le 30 mars dernier, le maire de Dakar a été reconnu coupable en première instance d’escroquerie sur des deniers publics avant d’être condamné à 5 ans de prison ferme et à une amende de 5 millions FCFA avec confiscation du cinquième de ses biens.

Ouvert le 5 juin 2018 devant la Cour d’Appel de Dakar, le procès en appel du maire de Dakar avait observé une pause d’un mois en vue de permettre aux avocats de la défense de se préparer, avant de reprendre ses travaux le 9 juillet dernier au Palais de justice de Dakar.

Mais peu après cette reprise, le procès s’est tenu en l’absence de l’accusé et de ses avocats qui ont décidé de boycotter.


Actuellement en détention à la prison dakaroise de Reubeuss, Khalifa Sall a dans une déclaration de presse faite le 16 juillet annoncé qu’il était candidat à l’élection présidentielle, même son parti, le PS, réuni en secrétariat exécutif, a déclaré qu’il se rangeait derrière le président sortant, Macky Sall.

Dissident du Parti socialiste (mouvance présidentielle) à la veille du référendum sur la réforme constitutionnelle du 20 mars 2016 pour lequel il avait appelé ses partisans à voter «Non», Khalifa Sall dirige depuis 2009 la ville de Dakar.

Le 30 décembre dernier, lui et 64 responsables, ont été exclus du Parti socialiste.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut