International › APA

Sénégal : la houle fait des blessés et des dégâts à St-Louis

Une forte houle a frappé en début de semaine les côtes de la ville sénégalaise de Saint-Louis (nord), causant des blessés et divers dégâts matériels dont une maison entièrement détruite, a appris APA mercredi de source médiatique.C’est vers 4h du matin que la mer s’est déchainée sur les habitations situées près du littoral, au quartier Ndar Toute, selon un témoin interrogé par le site d’informations régional Ndarinfo. Pourtant, souligne le quotidien national Le Soleil, l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim) avait prévenu contre l’arrivée de cette houle dangereuse.

A cause de la houle des pans du mur d’une maison sont tombés sur un vieil homme et sur ses trois petites filles, déplore Le Soleil ajoutant toutefois que les victimes ont été extraites des gravats, puis évacuées à l’hôpital.

Par ailleurs, plusieurs rues ont été inondées de même que le cimetière de Thiaka Ndiaye qui a « subi de plein fouet la furie des vagues », sans compter que des pêcheurs qui tentaient de se rendre en haute mer « ont vu leur pirogue se renverser », note le quotidien national qui fait état de la détresse de plusieurs habitants obligés de quitter leurs demeures pour ne pas faire les frais des affaissements des murs.

Le maire de Saint-Louis Mansour Faye, également ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, a visité les blessés et s’est dit rassuré de leur état de santé, vu qu’il « ne reste qu’une jeune fille en observation, qui souffre d’un traumatisme crânien ».


L’édile de Saint-Louis s’est par la suite rendu à la Langue de Barbarie, une des localités de la ville, où il a « rappelé l’utilité de la digue érigée à Goxxu Bathie, qui a permis d’atténuer les effets de la forte houle ».

Dans la foulée, il a annoncé la pose au début de 2019 de la première pierre des travaux  d’une deuxième digue financée par l’Agence française de développement (AFD).

Ville insulaire et tricentenaire située à 257 km de Dakar, Saint-Louis (+230.000 habitants) est constamment menacée par les changements climatiques dont les effets se manifestent surtout par une forte érosion côtière.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut