International › APA

Sénégal : la sécurité alimentaire au menu de la 13ème édition des « Fenêtres sur l’Agriculture »

La 13ème édition des « Fenêtres sur l’Agriculture », une rencontre organisée par l’Initiative prospective agricole et rurale (Ipar), en collaboration avec la Fao, a été tenue, lundi à Dakar, sous le thème : « La valorisation des produits agricoles : un levier pour l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ».Dans leur note conceptuelle reçue à APA, les initiateurs de la rencontre expliquent que l’objectif général est d’échanger sur les modèles de valorisation de produits agricoles pour l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Sénégal.

« De manière spécifique, il s’agit d’identifier les défis et opportunités liés à la valorisation des produits agricoles; de partager des expériences sur des initiatives dans le domaine de la valorisation des produits agricoles; et d’identifier des solutions concrètes pouvant contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Sénégal », explique l’Ipar.

Soulignant que la présente édition des « Fenêtres sur l’agriculture » est organisée en prélude au du colloque sur « L’avenir des exploitations familiales d’Afrique de l’Ouest dans une économie mondialisée » (27 au 29 novembre à Dakar), notre source indique que la rencontre permet à une diversité d’acteurs de se réunir pour débattre des thématiques de développement agricole et rural en vue de sensibiliser l’opinion publique et influencer les politiques et programmes.

« Il s’agit de représentants de l’Etat, des collectivités locales, du secteur privé, des partenaires techniques et financiers, des acteurs de la société civile et organisations de producteurs, du monde de la recherche et du secteur privé », précise le document de l’Ipar.

Justifiant le choix du thème, l’Initiative prospective agricole et rurale (Ipar) explique que malgré les efforts considérables consentis par les gouvernements et les partenaires de développement, la situation de la sécurité alimentaire s’est dégradée ces dernières années en Afrique subsaharienne.


D’après l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), le taux d’insécurité alimentaire sévère dans cette région est passé de 25% à 33.8% sur la période 2014-2017 (FAO, 2018).

Au Sénégal, près de 24% des ménages en zone rurale ont une consommation alimentaire pauvre ou limite et plus de la moitié de leurs dépenses est allouée à la consommation alimentaire (SECNSA, 2016).

Sur le plan nutritionnel, 9% des enfants de 6-5 mois souffrent d’émaciation et 17% de retard de croissance. Les carences en micronutriments sont également très répandues. Par exemple l’anémie souvent provoquée par la carence en fer affecte 71% des enfants de moins de 5 ans (EDS-continue, 2017).



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut