International › APA

Sénégal : Macky veut éviter les «convulsions» nées de l’exploitation du pétrole et du gaz

Pas d'image

Le président Macky Sall a donné l’assurance, mardi à Dakar, qu’il veillera en tant que « responsable suprême » du Sénégal à ce que son pays qui s’apprête à exploiter en 2022 le pétrole et le gaz contenus dans ses mers, soit épargné « des convulsions » qu’occasionne dans « certains » Etats la mise en valeur de ces ressources énergétiques.«Ma volonté, non pas par la parole mais par des actes déjà posés et d’autres à venir, est de mettre notre pays à l’abri de convulsions symptomatiques de l’exploitation du pétrole et du gaz dans certains pays développés ou en développement », a notamment dit Macky Sall qui présidait à Diamniadio (26 km de Dakar) l’ouverture d’un atelier sur la mise en œuvre de la loi sur le contenu local dans le secteur des hydrocarbures.

Rappelant les différents outils que le Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cospetrogaz) a mis en place, à travers le gouvernement, pour garantir une bonne gestion des ressources en hydrocarbures du pays, Macky Sall a soutenu avoir toujours tenu à ce que le gouvernement soit assisté d’avocats et juristes consuls spécialisés dans ce domaine lors des négociations des contrats avec les partenaires investisseurs.

« Je suis trop conscient de l’importance de ces actes qui engagent le présent et l’avenir de notre nation pour laisser le moindre hasard porter atteinte à ces intérêts vitaux. Ce n’est pas seulement une question de patriotisme que chaque citoyen peut réclamer à juste titre, mais c’est aussi pour moi une obligation unique en tant que responsable suprême de l’Etat du Sénégal », a souligné le président Macky Sall.

« Je veux un Sénégal prospère où les ressources naturelles, propriétés du peuple en vertu de la Constitution, profitent à toutes les composantes de la nation. Je veux un Sénégal pour tous », a martelé le chef de l’Etat sénégalais.

Macky Sall a par ailleurs invité les personnes qui se prononcent sur la question pétrolière et gazière à faire « preuve d’humilité +et+ de prudence » parce que dit-il, «il n’y a pas un spécialiste qui peut dans ce domaine de façon sérieuse et honnête réclamer la maitrise de toute la chaine de valeur et des corps de métiers émanant de ce secteur si stratégique. Ça serait de la pure prétention ».


Revenant sur l’objet de la rencontre du jour, Macky Sall a indiqué que cette réunion, « prévue et préparée de longue date », n’est pas un acte isolé mais « la poursuite d’une politique constante de mise en place depuis plusieurs années d’une gouvernance publique, saine, transparente et durable des ressources naturelles, pétrolières et gazières en particulier ».

Le Sénégal a adopté, janvier dernier, le projet de loi sur le nouveau code pétrolier et sur le contenu local dans le secteur des hydrocarbures.

Il se veut un instrument législatif plus adapté à la sauvegarde des intérêts nationaux dans les domaines de la chaîne pétrolière, « tout en maintenant l’attractivité du bassin aux investissements étrangers », selon le ministère du Pétrole et des Energies.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut