International › APA

Sénégal : plaidoyer pour une éducation du public des médias (responsable)

Le président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) du Sénégal, Babacar Touré, a appelé, lundi, à Dakar, à une éducation des populations pour qu’elles gardent leur pouvoir de critique vis-à-vis des médias.« Il faut qu’on puisse éduquer les gens dans leurs rapports aux médias afin de (leur permettre de) pouvoir faire le filtre » sur ce qu’ils en reçoivent, a soutenu M. Touré, à l’ouverture d’un atelier de partage et de concertation sur la publicité au Sénégal.

« Souvent, les programmes (des médias) sont définis selon les impératifs de la publicité », a déploré le président du CNRA, dont le mandat à la tête de cette instance est arrivé à échéance.  

Il faut une « distance critique » du journaliste appelé à traiter une information face aux « évènements du monde », a-t-il préconisé, insistant sur le fait qu’ « information et communication ne vont pas ensemble ».

« Les publicités tuent nos imaginaires (en procédant) par séduction et par attraction », a soutenu M. Touré, pointant du doigt « la responsabilité des médias ». A ce propos, il a déploré le fait que certaines télévisions « prêtent leurs canaux » à des supposés guérisseurs traditionnels mais qui, en réalité, sont des « charlatans ».

Tout en gardant « espoir » pour l’avenir, il s’est dit conscient qu’il y a « encore du travail » à fournir pour éviter, par exemple, la « publicité mensongère » qui est interdite par la loi sénégalaise.


L’atelier se poursuivra jusqu’à demain soir avec pour objectifs de partager l’information sur la situation de la publicité au Sénégal, de formuler des recommandations pour un meilleur fonctionnement et pour la bonne gouvernance du secteur et de proposer un mécanisme de suivi et de mise en œuvre.

Au cours de cette première journée, plusieurs panélistes feront des exposés sur « l’état des lieux et la gouvernance » de la publicité au Sénégal.

Place sera ensuite faite à la thématique sur les « enjeux et perspectives » de la publicité. Il est prévu à ce sujet les interventions du président de la Haute autorité de la communication audiovisuelle de la Côte d’Ivoire (HACA), Ibrahim Sy Savané, et du président de la Commission Médias et TIC de la haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) du Mali, Hameye Cissé, qui prennent part aux travaux..

Pour mardi, il y aura, d’entrée de jeu et sur présentation des groupes de travail initialement formés, un « partage d’information et une formulation des recommandations », avant la clôture sur les « recommandations et le mécanisme de suivi » soulevés au cours de l’atelier.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut