International › APA

Sénégal : quatre gendarmes meurent accidentellement après le passage du cortège de Macky Sall

Quatre gendarmes ont été tués dimanche après-midi dans un accident de véhicule, survenu au département de Sédhiou (sud), chef-lieu de la région éponyme, pendant que le cortège du candidat sortant se rendait à Bignona, un département de la région de Ziguinchor, pour un meeting de campagne, a appris APA de source officielle. »Cet après-midi après mon passage, on m’a annoncé un accident derrière nous. (…) Malheureusement un véhicule de gendarmes a fait un accident très très difficile où nous avons décompté quatre gendarmes décédés », a dit Macky Sall à la fin de son discours ce soir à Bignona, dans le second meeting qu’il a tenu au cours de cette journée, après l’étape de Sédhiou, en présence des responsables politiques locaux.

Les motifs de ce drame ne sont pas encore connus.

« Mais je vous rassure, ce n’est pas le cortège du président de la République qui était en jeu », a poursuivi le chef d’État sortant qui brigue un second mandat quinquennal après son septennat.

« Je voudrais en cette circonstance particulière présenter mes condoléances aux familles éplorées, à la gendarmerie nationale », a-t-il indiqué, avant d’ajouter que toutes les dispositions sont prises pour assister les blessés.


« Immédiatement lorsque j’ai été informé, l’ambulance qui nous suivait a été mise en route pour intervenir sans délais », a confié le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, ensemble pour un même espoir) qui a entamé depuis hier, avec sa caravane, l’étape du sud du pays pour la campagne présidentielle qui a démarré le 3 février dernier. 

Celle-ci va s’achever le 22 février prochain, l’avant-veille du scrutin qui mettra aux prises cinq candidats : Madické Niang, Issa Sall, Macky Sall, Idrissa Seck et Ousmane Sonko. 

Ces candidats parcourent depuis le début de la campagne les localités du pays, avec des dispositifs automobiles impressionnants, à la rencontre des citoyens sénégalais pour leur proposer leurs programmes.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut