International › APA

Sénégal : réception des premières pièces pour la construction du parc éolien de Taïba Ndiaye

Pas d'image

L’entreprise britannique Leleka a réceptionné, jeudi au port de Dakar, les premières pièces de turbines éoliennes destinées à la construction du parc éolien de Taïba Ndiaye, dans la région de Thiès (70 km de Dakar), un projet érigé sur 40 hectares et qui aura à terme une capacité de production électrique de 158 MW.« Le projet éolien de Taïba Ndiaye fournira de l’électricité à plus de deux millions de personnes au Sénégal. Il devrait commencer à transmettre de l’énergie au réseau local d’ici fin 2019 et fournira plus de 450 000 MWh d’électricité par an », a déclaré Massaer Cissé, directeur général du groupe Leleka.

Le projet du parc éolien de Taïba Ndiaye, évalué à 200 milliards de FCFA, sera composé de 46 turbines éoliennes pouvant produire chacun 3,46 MW

Se disant convaincu qu’un pays ne peut pas se développer sans les énergies renouvelables, M. Cissé a noté que le projet en cours représente une augmentation de 15% de la capacité de production du Sénégal.

Enumérant les avantages du projet, le directeur général de la Société nationale d’électricité (Senelec) Pape Demba Bitèye a affirmé que « le développement futur du parc de production sera basé uniquement sur l’utilisation des ressources gazières, sur les énergies renouvelables pour permettre d’améliorer la sécurité d’approvisionnement et se débarrasser de la tyrannie du combustible ».

De son côté, le ministre de l’Energie et du Pétrole, Mouhamadou Makhtar Cissé a souligné que le projet du parc éolien de Taïba Ndiaye va avoir des impacts dans la vie des populations, notamment « avec la fourniture d’une électricité plus propre à un cout moins cher ».


Il a considéré le délai fixé à fin 2019 comme une grande contrainte, avant d’inviter l’entreprise Leleka à livrer la centrale avant le 31 décembre 2019 afin que le « président de la République puisse l’intégrer dans son bilan de l’année ».

Pour sa part, l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, Tulinabo Mushingi, dont le pays a apporté une contribution dans l’érection de ce projet, s’est félicité de la coopération bilatérale entre le Sénégal et les Etats-Unis.

« Le gouvernement américain a fourni un financement direct de 140 milliards de FCFA. Le parc éolien est un exemple parfait de la manière dont les Etats-Unis travaillent pour rendre le Sénégal plus sûr, plus prospère », a-t-il soutenu.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut