International › APA

Sénégal : six ministères renforcés dans la structuration des dépenses publiques

Six nouveaux départements ministériels du Sénégal vont bénéficier, au cours de cette année, d’un encadrement rapproché du Centre en budgétisation en Autorisations d’engagements et des crédits de paiement (AE/CP) pour une bonne « structuration des dépenses » publiques « pluriannuelles », a annoncé jeudi à Dakar le ministre chargé du Budget, Birima Mangara.« En 2018, au vu des résultats concluants tirés du premier exercice (2017), six (06) autres ministères ont été choisis. Il s’agit des départements suivants : le Ministère de la Pêche et de l’Economie maritime, le Ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, le Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement, le Ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, le Ministère du Pétrole et des Energies et le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation », a assuré M. Mangara, à l’ouverture d’un atelier sur le renforcement de la fonction financière ministérielle des services en charge de la budgétisation en AE/CP des dépenses d’investissement public et des projets en partenariat public-privé.

L’année dernière, cinq ministères (Justice, Santé, Education, Environnement, Economie et des Finances) avaient bénéficié de l’encadrement rapproché du Centre en budgétisation en AE/CP, a rappelé Birima Mangara, dont le ministère est délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.

Pour lui, en effet, la budgétisation en AE/CP présente plusieurs avantages parmi lesquels, « celui d’avoir une visibilité pour retracer les crédits de paiement sur plusieurs années d’une part, et l’analyse de la soutenabilité budgétaire à travers les autorisations d’engagement, d’autre part ».

Ainsi cet atelier de formation, organisé dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’activités 2018 du Centre régional d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique de l’ouest (AFRITAC de l’ouest), permettra également « de renforcer le rôle des parlementaires en autorisant aussi bien l’engagement de la dépense que le paiement », a souligné le ministre du Budget.


Aussi, « toutes les activités qui seront déroulées par la mission devraient permettre au Sénégal, à l’instar des autres pays membres du Centre, d’être au diapason des bonnes pratiques en cours et de maîtriser les nouveaux outils de travail sur la budgétisation en AE/CP », a ajouté Birima Mangara, appelant surtout les représentants des ministères à bien saisir cette « opportunité » de formation.

« Vous avez le privilège d’avoir été choisis pour participer à cet important atelier de renforcement de capacités dans le cadre de la mise en œuvre de la démarche novatrice de budgétisation en AE/CP. C’est aussi une responsabilité parce que vous êtes des acteurs clés du dispositif de mise en œuvre », a-t-il indiqué.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut