Eco et Business › Economie

Sénégal : vers 10 % de croissance en 2023 grâce aux hydrocarbures

Le budget de l’année en cours, arrêté à 6411,5 milliards F CFA, repose sur l’espoir d’une reprise progressive de l’activité économique et au début de l’exploitation du gaz et du pétrole.

Le Sénégal s’apprête à basculer dans une nouvelle ère. La perspective heureu se de l’exploitation des hydrocarbures devrait faire bondir son taux de croissance économique à 10,1 % en 2023, contre 4,8 en 2022 et 6,5 en 2021.

Durant l’année écoulée, des évènements ont fortement affecté les grandes orientations budgétaires retenues dans la loi de finances initiale. « Il s’agit notamment de la crise russo-ukrainienne, avec comme conséquences un renchérissement des prix des hydrocarbures et des produits alimentaires, des tensions inflationnistes affectant tous les secteurs économiques, des effets latents de la crise sécuritaire au Mali, partenaire stratégique du Sénégal, sans oublier ceux de la Covid-19 », a énuméré Mamadou Moustapha Ba, ministre des Finances et du Budget.

Après l’adoption d’une loi de finances rectificative en mai 2022, « le budget a été exécuté dans de bonnes conditions avec un taux d’engagement de 95,7 % et d’ordonnancement de 95,4 %, grâce à une bonne maîtrise des procédures sur toute la chaîne de dépenses. Ce n’est pas moins de 88.000 bons d’engagement qui ont été émis et pris en charge à 97,8 % », a-t-il déclaré, mardi à Dakar, lors de l’atelier de lancement de la gestion budgétaire 2023.

Les évènements exogènes de 2022, a poursuivi M. Ba, ont conduit le gouvernement à procéder à des réorientations et ajustements, indispensables pour atténuer l’impact des chocs sur les populations.


Cette dynamique, a-t-il promis, sera maintenue avec « la revalorisation des salaires dans la Fonction publique (+236 milliards F CFA), la lutte contre la vie chère grâce à la poursuite des subventions (550 milliards F CFA dont 450 pour l’énergie et 100 pour les denrées de première nécessité, non compris les renonciations de recettes fiscales) et le soutien accru aux ménages les plus vulnérables (bourses de sécurité familiale qui passent de 25 à 35.000 FCFA par trimestre, et des effectifs qui passeront à terme à 500.000 ménages contre 316.000 actuellement) ».

En outre, d’après le ministre, le budget 2023 du Sénégal chiffré à 6411,5 milliards F CFA « s’attachera à la mise en place de conditions pour la souveraineté alimentaire, pour des marqueurs sociaux (Délégation à l’entreprenariat rapide, Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers, Programme d’Urgence de Développement Communautaire, Programme de modernisation des villes, Couverture Maladie Universelle, pour le renforcement des infrastructures de désenclavement et d’amélioration de la mobilité et pour le renforcement de l’accès aux services essentiels ».

Tout cela suppose « des moyens financiers importants au moment où il faut concilier le renoncement de recettes fiscales et le resserrement des crédits », a fait noter Mamadou Moustapha Ba, avant d’affirmer que  « les régies financières, les services des Impôts et Domaines, des Douanes et du Trésor public sont tous mobilisées pour l’atteinte des objectifs en matière de mobilisation de recettes et de ressources financières pour assurer une couverture harmonieuse des charges publiques ».

À l’en croire, la gestion 2023 verra l’accélération de la mise en œuvre de la Stratégie de mobilisation des recettes à moyen terme, qui se traduira par l’élargissement de la base fiscale et l’amélioration du recouvrement dans un pays qui « continuera d’adopter une stratégie d’endettement modérée et prudente et de poursuite de la politique d’optimisation et de rationalisation de la dépense publique ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut