International › APA

Signature d’un accord pour alphabétiser les femmes commerçantes à Abidjan

L’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture ( UNESCO) et le Groupe agro-alimentaire Nestlé Côte d’Ivoire ont signé mardi à Abidjan, un protocole d’accord visant l’alphabétisation de 400 femmes commerçantes des communes abidjanaises d’Abobo, Cocody et Marcory, a constaté APA sur place.

 Cette convention s’inscrit dans le cadre de la quatrième phase du projet d’alphabétisation de cette entreprise agro-alimentaire. 

« En Côte d’Ivoire, le taux d’analphabétisme avoisine les 51%, avec une forte disparité selon le sexe. En effet, 2  femmes sur 3 sont illettrées et travaillent courageusement malgré ce handicap. Nous travaillons avec 20 000 femmes, appelées mamies, qui  vendent, nos assaisonnements Maggi entre autres dans les marchés sur tout le territoire national. 85% d’entre elles ne sont jamais allées à l’école»,  a fait remarquer dans un discours Thomas Caso, le directeur général de Nestlé Côte d’Ivoire.

 Poursuivant, il a soutenu que les résultats d’une étude d’évaluation du projet montrent que la majorité des  « mamies » reconnaissent l’impact positif du projet sur leur vie.

 « Aujourd’hui, plus de la moitié des bénéficiaires estime pouvoir prendre en charge les dépenses familiales et mettre leur famille à l’abri du besoin, mais aussi diversifier leurs activités grâce à cette fabuleuse initiative », a ajouté M. Caso soulignant qu’avec cette nouvelle phase,  « nous visons toucher 400 autres mamies ».


 Pour sa part, Anne Lemaistre, la représentante de l’Unesco à Abidjan, a déploré dans le même élan, qu’en Côte d’Ivoire, le taux d’analphabétisme est très élevé. Selon elle, l’alphabétisation change la vie dans tous ses aspects. 

« Grâce à ce projet, aujourd’hui je sais lire. J’ai eu beaucoup de choses et nous allons continuer d’aller à l’école  », s’est félicitée en retour Mme N’Guessan, une commerçante du marché de Yopougon Sicogi ( ouest d’Abidjan) bénéficiaire  du projet.

Ce programme d’alphabétisation des femmes commerçantes de la capitale économique ivoirienne qui a débuté en 2017 par les commerçantes des communes Port-Boüet et de Yopougon, a pour but   de donner une formation d’alphabétisation à toutes les vendeuses du produit Maggi dans les différents marchés d’Abidjan.

 La formation est dispensée via des smartphones et aussi en présentiel. Elle dure six mois et est sanctionnée par un certificat de participation à ce cours d’alphabétisation.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.03.2021

L’Île de Gorée : le site touristique du Sénégal par excellence.

En effet, sa réputation n'est plus à faire. Cette île au large des côtes du Sénégal (pas très loin de Dakar) a longtemps été centre…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut