International › APA

Société, politique et sport au menu de la presse burkinabè

Les quotidiens burkinabè parus lundi reviennent sur l’actualité nationale marquée par la défaite des Etalons du Burkina (1-2), la veille à Luanda, face à l’Angola, sans oublier la rentrée politique de l’ex-parti au pouvoir et la grève annoncée pour protester contre la hausse du prix du carburant.«Augmentation du prix du carburant: la CCVC (Coalition contre la vie chère, Ndlr) précise son action du 29 novembre», titre le quotidien privé Aujourd’hui au Faso.

Selon ce journal, la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B) et la Coalition nationale de lutte contre la vie chère ont appelé à une grève générale de 24 heures sur toute l’étendue du territoire national, le jeudi 29 novembre prochain, pour disent-elles, protester contre cette décision du gouvernement d’augmenter le prix du carburant.

A ce propos, le quotidien national Sidwaya titre: «Hausse du prix du carburant: Une grève générale en vue», soulignant que la CCVC a animé, samedi dernier à Ouagadougou, une conférence de presse pour exprimer son mécontentement suite à la hausse du prix du carburant.

Le même journal, en politique, parle de la rentrée politique du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir) titrant : «Veillée d’armes pour les élections de 2020».

Evoquant cette actualité, les journaux privés L’Observateur Paalga et Le Pays reprennent, en chœur, les propos du président du CDP, Eddie Komboigo qui déclare que «le régime actuel n’est pas loin d’un dépôt de bilan».


Le journal Le Quotidien enfonce le clou lorsqu’il cite le président du CDP qui dit que «le gouvernement Thiéba devrait tirer les conséquences de son échec et rendre sa démission».

En sport, les journaux commentent largement la défaite des Etalons (1-2) des Etalons du Burkina Faso, hier dimanche, face à l’Angola, lors de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Cameroun 2019.

A ce sujet L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés du Burkina Faso, croit savoir que «Les Etalons s’éloignent de la CAN 2019», là où Le Pays fait observer que «Les Etalons se compliquent la tâche après la défaite de Luanda».

A son tour, Le Quotidien ironise quand il mentionne en guise de titre : «Eliminatoires CAN 2019/Angola-Burkina (2-1) : Et voici le retour des calculettes».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut