International › APA

Sonko et d’autres sujets au menu des quotidiens sénégalais

Les quotidiens sénégalais, parvenus ce samedi à APA, traitent d’une diversité de sujets dont la sortie de l’opposant Ousmane Sonko sur la situation qui prévaut à l’université de Dakar.« La nouvelle salve de Sonko », titre EnQuête, soulignant que le chef de file du parti Pastef/Les patriotes s’oppose à la fermeture du campus social de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar et se penche sur les problèmes des étudiants qui subissent, selon lui, de nombreuses violences.

Lors de cette sortie, le patron de de Pastef/Les Patriotes a pris fait et cause pour les étudiants, souligne Walf Quotidien.

« Les étudiants s’entendent être traités de voyous… et maintenant de terroristes par le gouvernement. L’étudiant sénégalais est moralement torturé par l’absence d’horizon, toujours tenaillé par le doute… », dénonce Ousmane Sonko dans EnQuête.

Cela fait dire à Le Quotidien que « Sonko pourfend le pouvoir ». Le farouche opposant au régime de Macky Sall a profité de cette sortie pour évoquer les emplois annoncés par le gouvernement. Et pour lui, il ne s’agit rien d’autre que de « promesses démagogiques ».

Dans le domaine sanitaire, Le Soleil signale que « le ministère de la Santé dément » les supposés décès liés aux vaccins anti-Covid. Le journal rapporte que le Directeur de la prévention « a rejeté en bloc » l’information faisant état de trois patients décédés suite à l’administration de vaccin anti-Covid.

« Nous n’avons pas encore eu une seule personne décédée après la prise des vaccins Sinopharm ou AstraZeneca », a déclaré Docteur Mamadou Ndiaye.

L’Observateur qui avait donné l’information hier revient à la charge et donne ses « vérités sur les errements du ministère de la Santé ».


« A la suite de son article qui a barré sa Une d’hier vendredi, le ministère de la Santé est monté au créneau, sans que l’on ne connaisse les réelles motivations, pour démentir les informations contenues dans le texte et qui ont été fournies au journal par l’autorité compétente. L’Observateur qui ne compte changer aucune virgule de ce qu’il a écrit, réédite in extenso le texte en question », se défend le quotidien.

Sous le titre « Akilee court-circuité », Le Quotidien annonce que le juge a ordonné la main levée des comptes de la Société nationale d’électricité (Senelec) et condamne Akilee aux dépens.

En août dernier, la société Akilee avait demandé la saisie conservatoire des comptes de Senelec en exécution d’un contrat d’exclusivité de fournitures de compteurs intelligents. Le prestataire demandait le paiement de montants arrivés à échéances à hauteur de 2,6 milliards de francs Cfa. Akilee avait attendu 7 mois, après plusieurs mois et de nombreuses médiations avant de finir par recourir à la justice.

En éducation, Sud Quotidien informe que pour la satisfaction de ses revendications, « le G20 (groupement syndical) accélère la cadence ». Il est notamment prévu un débrayage et une grève totale les 21 et 22 avril, informe le journal.

En politique, L’Observateur revient sur ce qu’il appelle « la bataille de leadership entre Ousmane Sonko et Thierno Alassane Sall (TAS) » et écrit : « La rivalité politique est exprimée sous forme de guerre des tranchées entre affidés. »


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut