International › AFP

Soupçons de blanchiment : l’inculpation du russe Kerimov annulée, selon ses avocats

Les poursuites contre le milliardaire russe Souleïman Kerimov, soupçonné d’avoir utilisé un prête-nom pour s’acheter des villas sur la Côte d’Azur pour des montants sous-évalués, ont été annulées jeudi par la justice française, a-t-on appris auprès de ses avocats.

« La mise en examen (inculpation) pour blanchiment de fraude fiscale a été annulée », a indiqué à l’AFP la défense de M. Kerimov, Mes Jacqueline Laffont, Nikita Sichov et Pierre Haik, dont les arguments ont porté, non pas sur le fond du dossier, mais sur des points de droit.

« M. Kerimov n’étant plus mis en examen, il ne peut plus faire l’objet de contrôle judiciaire sauf pourvoi du parquet général », a précisé la défense de l’oligarque russe, originaire du Daguestan et dont le contrôle judiciaire avait déjà été considérablement assoupli, lui permettant de séjourner régulièrement en Russie.

Le texte de l’arrêt qui sera notifié in extenso la semaine prochaine, a été porté à la connaissance des parties lors d’une audience qui se déroulait à 14H00 à la chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Aix-en Provence (sud-est).

« On a essayé de démontrer, ce qui a manifestement convaincu la chambre de l’instruction, que les poursuites sur le fondement de qualification de blanchiment n’étaient pas recevables, car le blanchiment est une infraction de conséquence à une infraction préalable. On a dit qu’il y avait zéro fait de blanchiment », a expliqué la défense de M. Kerimov


« Les faits reprochés, par ailleurs contestés, sont des faits de fraude fiscale, pas de blanchiment. En réalité, c’est pour contourner le verrou de Bercy (qui laisse à l’administration fiscale l’entier monopole des poursuites pour fraude fiscale, ndlr) que le parquet s’est saisi de poursuites pour blanchiment de fraude fiscale dont nous démontrions qu’il n’était pas caractérisé », a ajouté la même source .

Issu d’une famille ayant fait fortune dans l’outillage professionnel avec la marque Hilti, le financier suisse Alexander Studhalter, que les enquêteurs soupçonnent d’avoir été le prête-nom de M. Kerimov a également obtenu l’annulation de l’ensemble des inculpations le visant.

« Plus aucune accusation ne pèse désormais contre lui », selon un communiqué de Me Bruno Quentin, son avocat.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.04.2019

Safari dans le parc de Niokolo Koba

330 espèces d’oiseaux, 80 espèces de mammifères, 60 espèces de poissons et 36 espèces de reptiles peuplent ce parc; et c’est bien, ce qui en…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut