International › APA

Tchad : adoption d’une nouvelle loi sur le régime de la presse

Les députés ont majoritairement adopté une nouvelle loi sur le régime de la presse au Tchad qui, notamment, prend en compte la presse électronique et fait obligation à tout journal en ligne d’avoir à son lancement au moins deux journalistes professionnels et rémunérés.La nouvelle loi adoptée lundi en séance plénière par 118 députés sur 188, dispose en outre qu’un organe de presse doit être désormais dirigé par deux journalistes formés et diplômés en journalisme. Auparavant, il suffisait seulement que le Directeur de publication ou le rédacteur en chef soit un journaliste de formation.

Par ailleurs, la nouvelle loi oblige tout organe de presse privée à octroyer des contrats à ses journalistes et à ne pas faire travailler pendant des mois un stagiaire sans l’embaucher.

De même, la délivrance de la carte de presse est désormais conditionnée par un contrat dûment signé et le bénéficiaire doit être déclaré à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS).

Pour beaucoup de patrons de presse, ces nouvelles dispositions sont des restrictions qui ne permettront pas à la presse privée, déjà en crise, de bien fonctionner.


Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Oumar Yaya Hissein a déclaré, pour sa part, que la nouvelle loi n’était pas liberticide car, a-t-il souligné, « le gouvernement veut une presse responsable ».

« Il y avait des dérives et désormais, on veut une presse responsable pour le développement et non une presse qui injurie et qui insulte », a précisé le ministre Oumar Yaya Hissein.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut