International › APA

Tchad : autorisation de la distribution de semences de variété Irma Q302 de coton

Pas d'image

Le gouvernement tchadien, après avoir suspendu l’utilisation, fin mai, des semences de variété Irma Q302 de coton achetées au Cameroun voisin par la CotonTchad Société nouvelle, en vue de la campagne cotonnière 2019-2020, a décidé, vendredi, d’autoriser leur distribution, a appris APA.La suspension de la distribution des semences avait été motivée par le fait que, la variété de ce coton est « sauvage ». Mais, les producteurs de coton, ont exprimé leur désaccord sur cette décision de suspension appelant ainsi, le chef de l’Etat, Idriss Déby Itno, de sauver la campagne cotonnière 2019-2020, en levant la mesure prise par la ministre de Production, de l’Irrigation et des Equipements agricoles.

Pour lever cette suspension, Mme Lydie Beassemda, la ministre de Production, de l’Irrigation et des Equipements agricoles, dit avoir reçu des instructions du chef de l’Etat pour autoriser la distribution de ces semences importées du Cameroun.

Contactés par APA, des techniciens du ministère de Production, de l’Irrigation et des Equipements agricoles soulignent que, des analyses effectuées déterminent que cette variété de semence ne pose aucun problème sur l’environnement, moins encore sur la santé des producteurs, si les conditions de son utilisation sont respectées.

« La semence IRMA Q302 exige beaucoup de fertilisants et peut donner un bon rendement que celles utilisées actuellement par les producteurs tchadiens notamment la A51 et la STAMF qui dateraient de 25 ans, alors qu’il y a de nouvelles variétés plus productrices », expliquent-ils.


La société cotonnière du Tchad qui avait importé des semences de coton du Cameroun, avait motivé cet achat pour faire face à la rareté des semences conséquence de la baisse de production de coton.

Pour la nouvelle campagne cotonnière, la CotonTchad vise à couvrir 365.000 hectares.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut