International › APA

Tchad : l’éducation sportive rendue obligatoire du primaire au secondaire

L’éducation sportive et physique (EPS) est désormais obligatoire et non optionnelle dans l’enseignement primaire et moyen-secondaire au Tchad, selon un décret signé par le chef de l’Etat, Idriss Déby, dont APA a reçu copie samedi.L’EPS est devenue une matière dans l’enseignement moyen et secondaire. Chaque classe dispose d’une heure pour faire le sport. Le faible (1) coefficient de l’EPS et son caractère optionnel dans les examens et concours font que beaucoup d’élèves refusent de composer.

Le nouveau décret note que « l’Etat met en place un personnel qualifié et le matériel pédagogique permettant d’assurer à tous les niveaux d’enseignement, une éducation physique et sportive de qualité ».

Le volume horaire est désormais de 3 heures pour l’enseignement moyen (de la 6ème à la 3ème). Les 3 heures sont réparties en deux séances d’une heure et demie par classe.


Aux termes du nouveau décret, la note de l’EPS est prise en compte pour les examens du BEF (brevet d’étude fondamentale), du baccalauréat et des autres concours professionnels avec un coefficient 3.

Par contre, l’éducation sportive et physique reste une matière optionnelle dans l’enseignement supérieur.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut