InternationalAPA




Tchad : un ex rebelle jugé, ses avocats plaident l’amnistie

Le procès de l'ex rebelle Baba Ladé, ouvert jeudi devant le tribunal de grande instance de N'Djaména, reprendra le 4…

Le procès de l’ex rebelle Baba Ladé, ouvert jeudi devant le tribunal de grande instance de N’Djaména, reprendra le 4 octobre prochain. Mais les avocats de l’accusé plaident sa libération immédiate suite à l’ordonnance d’amnistie générale signée par le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby.Arrêté en décembre 2014 en RCA près de la frontière tchadienne, Abba Ladé est inculpé des chefs d’accusation de crime de guerre, crime contre l’humanité, association de malfaiteurs, assassinats, rébellion, entre autres.

L’un de ses avocats, Me Alain Kagonbé a déclaré que l’ex chef rebelle ne pourrait pas être jugé d’autant que le président Déby avait pris, il y a quelques mois, une ordonnance pour amnistier tous ceux qui se sont rebellés contre son régime.

Baba Ladé, a-t-il insisté, doit bénéficier de cette amnistie et non d’un procès.