InternationalAPA




Tchad : un hebdomadaire suspendu de parution pour trois mois

L'hebdomadaire bilingue Al-Chahed a été suspendu de parution pour trois mois par la Haute autorité de l'audiovisuel et des médias…

L’hebdomadaire bilingue Al-Chahed a été suspendu de parution pour trois mois par la Haute autorité de l’audiovisuel et des médias du Tchad (HAMA), aux termes d’une décision rendue publique mercredi.Selon le rédacteur en chef du journal, Jules Daniel Yo-hounkilam, la HAMA avait convoqué en début de semaine son directeur de publication pour lui demander des explications sur des articles portant sur les relations diplomatiques entre le Tchad, le Soudan, le Qatar et la Turquie.

La question de financement des forces rebelles avait été évoquée par le journal qui pointait du doigt le Qatar et le Soudan. Selon des sources proches de la HAMA, les chancelleries de deux pays se sont plaintes auprès du ministère tchadien des Affaires étrangères qui, à son tour, a saisi la HAMA et cette dernière a fini par suspendre le journal.

Pour Jules Daniel, cette fermeture porte une atteinte grave à la liberté de la presse et à la vie économique de l’hebdomadaire.

Dans un communiqué, Reporters sans frontière (RFS), tout en rappelant que le journal AL-CHAHED n’a fait que des analyses avec des arguments à l’appui concernant le financement des forces rebelles, condamne « cette sanction arbitraire et disproportionnée ».

RSF demande à la HAMA de lever cette suspension et de jouer son rôle « de veille à la déontologie et à l’éthique et non de s’ériger en tribunal des opinions ».