International › APA

Tchad : une réunion entre Déby et des opposants se termine en queue de poisson

Pas d'image

Les partis politiques de l’opposition n’ont pas pu s’entendre mardi, lors de leur réunion avec le chef de l’Etat Idriss Déby, sur la liste des quinze membres devant siéger au Cadre national du dialogue politique (CNDP), dans le cadre des élections législatives et communales prévues fin 2019.Cette rencontre, tenue à la présidence de la République, a vu la présence de l’opposition démocratique et les partis de la majorité présidentielle même si elle s’est terminée en queue de poisson.

Les différents regroupements de l’opposition veulent avoir des représentants dans cet organe qui contrôle les actions de la Commission nationale électorale indépendante (CENI) même s’ils n’arrivent pas à s’entendre à cause de taille relative de chacun. Pour certains, chaque regroupement doit avoir un seul représentant au CNDP et laisser les autres places aux partis non regroupés.

Mais le FONAC, principale coalition de l’opposition, réclame pour sa part quatre places, là où ses membres attestent que tous les regroupements n’ont pas le même poids.

Face à ce tiraillement, le président Déby a levé la séance tout en accordant 48 heures à l’opposition d’organiser une assemblée générale pour désigner ses membres au CNDP.


Par ailleurs, le jeune président du parti USPR, François Djekombé, regrette le fait que « l’opposition (se soit) offerte en spectacle sur la désignation de ses 15 représentants qui doivent siéger au Cadre national de dialogue politique ».

« Quand c’est une question d’argent, les gens se déchirent comme des enfants », déplore-t-il ».

« Ceux qui étaient là ne veulent pas céder leur place et ceux qui cherchent à y entrer coûte que coûte utilisent toutes les manœuvres malsaines pour y entrer, quitte à faire même des promesses aux barons censés dresser la liste », a encore dénoncé le président de l’USPR, parti non regroupé de l’opposition.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut