International › AFP

Télécoms: Airtel Africa veut lever 750 millions de dollars pour son entrée en Bourse à Londres

L’opérateur télécoms africain Airtel Africa, l’un des principaux du continent, a annoncé mardi vouloir lever 750 millions de dollars lors de son introduction en Bourse à Londres prévue en juillet.

Le groupe, qui appartient au géant indien Bharti Airtel, a donné dans un communiqué publié à la Bourse de Londres les détails financiers de cette opération dont il avait dévoilé les contours fin mai.

Il dit vouloir placer 25% de son capital sur le marché en levant 750 millions de dollars, des fonds qui devraient lui permettre de réduire sa dette, après que le groupe a engagé beaucoup de dépenses ces dernières années pour financer son expansion.

Il confirme par ailleurs examiner en parallèle une cotation au Nigeria.


Airtel se présente comme le deuxième plus gros opérateur mobile en nombre d’abonnés en Afrique, où il est présent dans 14 pays, dont le Nigeria, son principal marché, la République démocratique du Congo (RDC), le Kenya ou encore le Rwanda.

Il dispose de 99 millions de clients pour un total de plus de 3.000 employés. Son chiffre d’affaires annuel s’établit à 3 milliards de dollars associé à un bénéfice net de 450 millions de dollars.

Pour séduire les investisseurs, l’opérateur avait insisté fin mai sur les perspectives de croissance du continent africain et le développement à grande vitesse de l’utilisation de téléphones mobiles notamment pour des opérations bancaires.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut