International › APA

Tenue à Bouznika du CA de l’Observatoire du Sahara et du Sahel

Pas d'image

L’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS), a tenu jeudi la 24-ème session de son Conseil d’Administration à Bouznika (région de Rabat).Cette 24ème session se tient à un moment charnière marqué par l’initiation du processus d’évaluation de la stratégie 2020 de l’OSS et l’élaboration de celle de 2030. 

 Elle se penchera principalement sur l’examen du bilan des réalisations enregistrées en 2018, l’adoption du programme de travail et du budget pour 2019 et l’amendement des textes réglementaires régissant le Conseil d’Administration, l’Assemblée Générale et le Comité d’Orientation Stratégique, indique un communiqué de l’OSS, dont le Haut-Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification du Maroc, Abdeladim Lhafi, occupe le poste du Président pour la période 2016-2020.

 La mobilisation de nouveaux partenaires de développement demeure une priorité pour le CA, qui est appelé à soutenir les acquis de l’OSS, à consolider son action en matière de coopération Nord-Sud-Sud, afin qu’il continue à apparaître et à agir dans la région comme un catalyseur des efforts visant la gestion durable des ressources naturelles. 

Cette 24ème session aura également pour objectif l’examen des modalités administratives et techniques en vue du recrutement, en 2020, d’un nouveau Secrétaire Exécutif de l’OSS.

Il est à rappeler que la Stratégie 2020 de l’OSS a été élaborée sur la base des acquis de l’organisation, des besoins exprimés par ses membres et du rôle qu’elle doit remplir dans un contexte régional et international en pleine mutation. 


Elle prend en compte les grands objectifs universels, notamment les Objectifs du Développement Durable à l’horizon 2030, l’Accord de Paris sur le Changement Climatique adopté en 2015 lors de la COP21 et les initiatives lancées lors de la COP22 tenue à Marrakech en 2016, en particulier la feuille de route du Sommet des Chefs d’Etats et des Gouvernement Africains et les initiatives retenues (Soutenabilité, Stabilité, et Sécurité (3S), l’Initiative Africaine pour l’Adaptation (AAI) ainsi que celles relatives à la Grande Muraille Verte et au Lac Tchad).

Depuis son élection en 2016, la présidence marocaine de l’OSS a soutenu considérablement la mise en œuvre des programmes pilotés par l’OSS et son rayonnement sur la scène internationale.

L’OSS a pour mission d’appuyer ses pays membres africains dans la gestion durable de leurs ressources naturelles dans un contexte de changement climatique particulièrement critique. Pour cela, il s’investit dans la mise en œuvre des Accords multilatéraux sur la désertification, la biodiversité et le changement climatique et la promotion des initiatives régionales et internationales liées aux défis environnementaux de l’Afrique. 



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut