International › APA

Togo : libération de 12 personnes arrêtées pour manifestations politiques

Douze personnes arrêtées dans le cadre des manifestations de l’opposition togolaise ont recouvré la liberté, a appris APA de sources judiciaires.D’abord, sept des détenus ont été libérés, en fin de matinée à Dapaong, ville située à 600 km au nord de Lomé, puis les cinq autres ont été laissés libres dans l’après-midi à Kara (environ 420 km au nord de la capitale).

Ils avaient, tous, été arrêtés à Mango en septembre 2017, lors des manifestations de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition qui réclame, entre autres, une limitation du mandat présidentiel et une révision du code électoral.

Trente-cinq détenus avaient déjà été libérés dans la semaine du 19 février 2018, suite à une demande formulée par l’opposition avant le début des travaux du dialogue.


Suspendu depuis le 23 mars, le dialogue politique devrait reprendre sous peu, sous la double facilitation guinéenne et ghanéenne.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut