International › APA

Trois cents exposants attendus au premier Salon de l’élevage à Ouagadougou

Près de 300 exposants sont attendus à la première édition du Salon de l’élevage du Burkina Faso (SABEL), prévue la semaine prochaine à Ouagadougou, a annoncé mardi, le ministre en charge des Ressources animalesSelon Sommanogo Koutou qui donnait un point de presse, la manifestation, prévue du 27 novembre au 1er décembre, réunira deux types d’exposants : les présélectionnés qui viendront des treize régions du Burkina Faso et ceux dits libres qui vont faire découvrir leurs spécificités en lien avec le secteur de l’élevage.

«A la date d’aujourd’hui, 182 exposants ont été retenus, soit 126 pour les animaux et 56 pour les transformateurs et innovateurs», a ajouté le ministre Sommanogo Koutou, par ailleurs président du Comité national d’organisation (CNO).

Il a indiqué que les autres exposants peuvent toujours s’inscrire au secrétariat du SABEL, soulignant que l’évènement va s’articuler autour de plusieurs activités dont des expositions, des communications et des dégustations de mets.

Le thème retenu pour cette édition du Salon est : «Place des productions animales et halieutiques dans le développement des bases productives et de compétitivité de l’économie nationale».


«Pendant cinq jours, les personnalités issues du monde politique et de la société civile vont donner leurs positions et leur visions sur notre secteur qui constitue le moteur de développement de notre économie nationale», a expliqué le ministre burkinabè en charge des Ressources animales.

Au Burkina Faso, l’élevage fournit les produits les plus exportés après l’or et le coton. Le secteur occupe 80% de la population et 90% des ménages du pays.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut