International › AFP

Ukraine: le nouveau président visite un port stratégique sur la ligne de front

Le nouveau président ukrainien, Volodymyr Zelensky, s’est rendu samedi pour la première fois dans le port stratégique de Marioupol, sur la mer d’Azov, à une vingtaine de kilomètres de la ligne de front entre les forces de Kiev et les séparatistes prorusses dans l’Est de l’Ukraine.

Dernière grande ville de l’Est contrôlée par Kiev, Marioupol a célébré samedi le 5ème anniversaire de sa libération des rebelles prorusses.

« Nous devons maintenant accorder de nouveau le maximum d’attention au Donbass », la région de l’Est ukrainien où se situent les fiefs séparatistes de Donetsk et de Lougansk, a déclaré M. Zelensky à la presse à son arrivée à Marioupol.

« C’est notre terre, notre territoire et nous voulons que les gens habitant de l’autre côté, sur les territoires temporairement occupés, voient que l’Ukraine fleurit ici », a-t-il déclaré.

Le président ukrainien a réitéré que son objectif principal était de mettre fin au conflit dans l’Est de l’Ukraine et de restaurer l’autorité de Kiev sur tous les territoires du pays qui échappent actuellement à son contrôle.

« C’est notre peuple, nous sommes tous des Ukrainiens », a-t-il souligné.


A Marioupol, M. Zelensky a assisté aux manoeuvres des forces navales ukrainiennes, à laquelles ont participé notamment des garde-frontières, la Garde nationale et des plongeurs-démineurs, a constaté un journaliste de l’AFP.

Volodymyr Zelensky, investi en mai à la présidence ukrainienne, a également fait une promenade dans le centre-ville où il a visité un parc et a fait des selfies avec des habitants locaux.

Plus tôt dans la journée, un défilé militaire a eu lieu devant quelque 10.000 personnes à l’occasion des 5 ans de libération de la ville.

Le conflit armé entre les forces de Kiev et les séparatistes prorusses a fait 13.000 morts depuis 2014.

Kiev et les Occidentaux accusent la Russie de soutenir militairement les séparatistes prorusses, ce que Moscou dément.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut