International › AFP

Un avion russe avec 14 militaires à bord disparait des radars en Syrie

avion russe avec 14 militaires à bord a disparu des écrans radars lundi soir au-dessus de la mer Méditerranée alors que la Syrie était frappée par des missiles israéliens, a annoncé tôt mardi le ministère russe de la Défense.

« Le contact a été rompu avec l’équipage d’un Il-20 au-dessus de la mer Méditerranée à 35 kilomètres des côtes syriennes alors qu’il revenait à la base aérienne de Hmeimim » en Syrie, indique le ministère, précisant que l’appareil avait disparu des radars à 23H00 lundi (20H00 GMT).

Le sort des militaires à bord est « inconnu » et des recherches sont en cours pour retrouver l’appareil, a ajouté le ministère dans un communiqué diffusé par les agences russes.

Selon une source auprès des secours citée par l’agence russe Interfax, l’Illiouchine-20, un quadrimoteur à hélices généralement utilisé pour des missions de surveillance, a pu disparaître en mer des suites d' »un incident critique imprévu » survenu en l’air.

Le ministère russe a encore indiqué que l’appareil a disparu lors d’une attaque aérienne menée par quatre F-16 israéliens sur des infrastructures dans la province syrienne de Lattaquié, bastion du président Bachar al-Assad.

Citant des sources sécuritaires, l’agence russe RIA Novosti a rapporté que la défense anti-aérienne syrienne avait ouvert le feu contre l’attaque israélienne.

Une source militaire syrienne avait effectivement annoncé plus tôt dans la soirée que la défense anti-aérienne avait intercepté des missiles « hostiles » tirés en direction de la ville côtière de Lattaquié.

« Notre défense anti-aérienne a été déclenchée pour contrer des missiles hostiles tirés depuis la mer en direction de la ville de Lattaquié et en a intercepté certains avant qu’ils n’atteignent leurs cibles », avait affirmé cette source citée par les médias d’Etat syriens.


La télévision d’Etat a diffusé des images montrant pendant plusieurs minutes de petites explosions lumineuses dans les airs, tandis que l’agence de presse officielle Sana évoquait une « agression contre Lattaquié visant l’Institut des industries techniques », sans préciser l’origine de l’attaque.

A 03H30 GMT, les autorités syriennes n’avaient émis aucun commentaire sur la disparition de l’appareil russe.

Interrogé, un porte-parole militaire israélien a déclaré: « Nous ne faisons pas de commentaire sur des informations étrangères ».

Le ministère russe de la Défense a également affirmé que des missiles ont été tirés par la frégate française L’Auvergne, qui croisait dans les parages au même moment.

« Les armées françaises démentent tout implication dans cette attaque », a réagi à Paris un porte-parole de l’armée française.

A Washington, un porte-parole du Pentagone a déclaré de son côté: « les missiles n’ont pas été tirés par l’armée américaine et nous n’avons rien d’autre (à dire) pour le moment ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut