International › APA

Un exercice militaire sème la panique à Niamey

Un exercice de simulation d’attaques terroristes, mené par les Forces de défense et de sécurité (FDS), a provoqué c mardi la panique dans plusieurs quartiers de Niamey.L’exercice a concerné plusieurs points stratégiques de la capitale nigérienne, notamment les alentours de la Grande mosquée, Gorou Banda, où se situe la plus grande centrale électrique du Niger, alimentant Niamey et le quartier Goudel qui abrite la principale station de pompage de la ville.

L’important déploiement des FDS et les tirs entendus dans ces quartiers on donné lieu à des scènes de paniques et à des embouteillages par endroits

De sources sécuritaires, aucune attaque terroriste n’était en cours, contrairement à ce que véhiculaient beaucoup de messages inondant les réseaux sociaux. Il s’agissait tout simplement d’un exercice régional de simulation d’attaques, destiné à tester la capacité de riposte des FDS en cas d’attaques terroristes.


Au final, le manque de communication est à la base de la panique observée, même si par ailleurs, un communiqué de la police est attendu dans les prochaines heures pour donner plus de détails sur cet exercice.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut