International › AFP

Un navire de guerre chinois s’approche « dangereusement » d’un destroyer américain

Un navire de guerre chinois s’est approché « dangereusement » d’un destroyer américain dans les eaux disputées de la mer de Chine méridionale, contraignant ce dernier à modifier sa trajectoire, a annoncé lundi un responsable de l’US Navy.

Le destroyer lance-missiles USS Decatur effectuait dimanche ce que l’armée américaine qualifie « d’opération pour la liberté de navigation » quand il est passé à moins de 12 milles marins des récifs Gaven et Johnson, dans l’archipel des Spratleys.

Cette distance est généralement admise comme constitutive de la limite des eaux territoriales d’une masse terrestre.

Les îles Spratleys sont revendiquées par Pékin, qui y a construit des infrastructures militaires, mais aussi par les Philippines et le Vietnam.

Pékin considère comme son territoire national la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale en dépit d’un arbitrage international de 2016 qui lui a donné tort. Différentes parties de la zone sont aussi revendiquées par la Malaisie, Brunei et Taïwan.

Au cours de l’opération, le destroyer chinois Luyang s’est approché de l’USS Decatur de manière « agressive », « dangereuse et non professionnelle », a déclaré le commandant Nate Christensen, porte-parole de l’US Pacific Fleet.


Le vaisseau chinois « s’est approché à moins de 45 yards (41 mètres) » du destroyer de la marine américaine et l’a invité « à quitter la zone », a ajouté le porte-parole. Le bâtiment américain été contraint de « manœuvrer afin d’éviter une collision ».

Dans un communiqué, le ministère chinois de la Défense a déclaré que son vaisseau avait transmis au bateau américain entré « sans autorisation » dans la zone « un avertissement » lui demandant de partir.

Ce comportement « menace gravement la souveraineté et la sécurité de la Chine, endommage gravement les relations entre la Chine, les États-Unis et leurs armées, et porte gravement atteinte à la paix et la stabilité régionales ».

Cet incident intervient dans un contexte de relations particulièrement tendues entre Washington et Pékin, embourbés dans un conflit commercial se jouant à coups de droits de douanes punitifs sur des milliards de dollars de marchandises.

Le ministre américain de la Défense Jim Mattis a annulé lundi une visite prévue en Chine courant octobre pour discuter de sécurité avec son homologue Wei Fenghe. Le général chinois ne s’étant pas rendu disponible, le ministère américain a décidé d’annuler le voyage, indiquait à l’AFP un responsable du Pentagone.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut