International › APA

Un nouveau parti politique pour « une société de justice » au Burkina

L’Union pour la République et la Démocratie (URD), un parti politique qui vient de voir le jour au Burkina Faso, ambitionne de promouvoir «une société de liberté et de justice», a déclaré son président, Albert Elisée R. Kiemdé, mardi à Ouagadougou.S’exprimant au cours d’une conférence de presse, M. Kiemdé a expliqué que l’URD veut surtout «répondre aux attentes des populations burkinabè», en apportant sa «contribution à la réflexion, au débat d’idées et à la mise en œuvre d’un programme qui vise à la relance économique et social du pays».

Il a expliqué que son parti d’obédience sociale-démocrate ambitionne également de créer une société de liberté et de justice qui aura pour fondement le travail.

«Pour y parvenir, les militants et les sympathisants du parti, libérés de toutes formes d’oppressions et de terreurs, devront s’accorder sur un seul principe, une seule méthode de travail : la démocratie», a ajouté M. Kiemdé.


Créée en juillet 2018, l’URD dispose d’un bureau composé de 14 membres. Ce nouveau-né, porte à 149 le nombre de partis politiques au Burkina Faso.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut