International › APA

Un officiel sénégalais explique les causes de la désaffection des jeunes pour les sciences

Le professeur Olivier Sagna, Directeur des études et de la coopération au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a expliqué, mercredi à Dakar, les causes de la désaffection des jeunes pour la science.« Les sciences sont souvent présentées par les enseignants qui devaient faire leur promotion comme quelque chose de difficile, quelque chose d’ésotérique. Dans une salle de classe, les enseignants sont tendant à s’intéresser uniquement aux élèves qui comprennent d’emblée et ceux qui ne comprennent pas on leur dit en quelque sorte qu’ils sont imperméables aux sciences. Et cela contribue à cette désaffection pour les sciences», a expliqué le professeur Sagna.

Il s’exprimait lors de la célébration de l’édition 2018 de la Journée mondiale de la science sous le thème : « La science : un droit humain »

Poursuivant son argumentaire, il a souligné que l’enseignement des sciences demande beaucoup de moyens  matériels dont des laboratoires bien équipés.


Pour faire la promotion de la science, Olivier Sagna a souligné que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est en train de construire la cité du savoir à Diamniadio où, il va y avoir une médiathèque, un arborétum, bref toute une série d’activités liées à la promotion de la culture scientifique et technique.

« La semaine dernière on a lancé la stratégie nationale de la promotion de la culture scientifique », a-t-il rappelé.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut