International › APA

Un syndicat des financiers de l’éducation voit le jour au Burkina

Le monde syndical burkinabè a enregistré, jeudi, la création du Syndicat national des financiers de l’éducation et de la recherche (SYNAFER). les responsables du SYNAFER, aucun conflit d’intérêt n’existe entre eux et leurs camarades de la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) qui regroupe 15 organisations syndicales.

«Nous ne perdons pas de vue les luttes entreprises par la Coordination nationale des syndicats de l’éducation avec laquelle nous sommes solidaires et qui ont abouti à la signature d’un protocole d’accord », a expliqué le Secrétaire général du SYNAFER, Eric Kiswêndé Nanga.

Le SYNAFER compte renforcer la cohésion et l’efficacité du personnel chargé de la gestion financière et comptable des secteurs de l’éducation et de la recherche, défendre les intérêts moraux, matériels et l’éthique professionnelle et œuvrer en faveur de l’unité syndicale.


A en croire ses responsables, le SYNAFER est fort de 13 sections régionales et de 45 sous-sections provinciales, en cours d’installation. Il est composé du personnel de la gestion scolaire et universitaire, à savoir les attachés et Conseillers d’intendance scolaire et universitaire (AISU et CISU).



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut