International › AFP

Un tour en papamobile pour huit enfants migrants

Le pape François a offert mercredi un long tour en papamobile sur la place Saint-Pierre à huit enfants migrants récemment arrivés en Italie.

Originaires de Syrie, du Nigeria ou du Congo, ils ont accompagné le souverain pontife dans son tour de la place Saint-Pierre pour saluer les fidèles avant la traditionnelle audience générale du mercredi.

Ils arboraient des T-shirts avec les quatre recommandations clefs répétées sans relâche par le pape François à l’endroit des migrants : « Accueillir, protéger, promouvoir, intégrer ».

Certains de ces enfants étaient arrivés de Libye le 29 avril en avion via un « couloir humanitaire » que le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR) entend développer avec d’autres pays européens pour évacuer les migrants vulnérables piégés par les combats en Libye.

Les autres enfant invités par le pape étaient arrivés sur une embarcation voici quelques mois, a précisé le Saint-Siège, précisant qu’ils étaient tous actuellement hébergés avec leurs familles dans un centre d’accueil baptisé « Monde meilleur » près de Rome.


François, arborant un large sourire, s’est arrêté tout au long de son tour en papamobile pour embrasser des dizaines d’enfants dans la foule.

Il reproche régulièrement à l’Europe son « insensibilité » face aux migrants, estimant qu’elle oublie sa propre histoire de migrations. Le sujet, qui vaut aussi des critiques au pape parmi les catholiques, est au coeur des prochaines élections européennes.

A la fin de l’audience, François a en outre salué et remercié une délégation de l’organisation humanitaire « Save the Children », présente dans de nombreuses zones de guerre et qui fête son centenaire.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut