International › APA

Une attaque de braconniers contre un poste de police à la Une au Bénin

L’attaque meurtrière du poste de police de Kérémou, dans le nord du Bénin à la frontière avec le Burkina et les tractations pour les élections municipales et communales du 17 mai prochain sont les sujets les plus en vue dans les quotidiens béninois reçus lundi à APA.

 « Des braconniers sèment la terreur à Kérémou », titre Fraternité écrit, soulignant que des individus s’en sont pris au poste de police de Kérémou, bourgade de Kandi, dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 février 2020. Quand ils se sont rendu compte qu’ils ont été repérés par les policiers, ils ont ouvert le feu, précise le journal.

 Il s’agit de « Vandalisme d’un poste de police à kérémou », qualifie La Presse du Jour, informant qu’un policier y a perdu la vie sans compter les blessés et les nombreux dégâts matériels enregistrés.

 Faisant le bilan de l’attaque, Matin Libre fait savoir qu’il y a eu « un mort et 2 blessés ». Reprenant le communiqué de la police Républicaine,  Le Télégramme signale « 1 mort calciné et un blessé grave ».

 Un peu inquiet, Nord Sud quotidien se demande si cette attaque est le fait d’un acte terroriste.


 Mais pour l’instant, précise La Nation, on ignore les réels motifs de l’attaque ainsi que l’identité des assaillants et leur lieu de provenance. Le journal ajoute qu’il s’agit d’un incident qui a impliqué des braconniers qui ont toujours opéré dans cette zone de chasse.

 En politique, les partis continuent d’affûter leurs armes pour les municipales et communales prochaines. « La mobilisation monte au sein des partis », constate L’Evènement Précis, faisant remarquer que la Renaissance du Bénin (RB), aile-Soglo, s’est ralliée au parti FCBE de l’ancien président Boni Yayi.

 Pour sa part, le parti Restaurer l’Espoir de l’ancien ministre de Patrice Talon, Candide Azannai, a obtenu son récépissé définitif, précise le journal qui publie  en même temps  la liste des formations politiques en conformité vis-à-vis de la nouvelle charte des partis politiques.

 Le Progrès révèle que « Pour l’organisation et la supervision des élections communales, les Organisations de la Société Civile (OSC) sont appelées à déposer leurs dossiers à la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA) du 17 Février au 2 Mars 2020.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut