International › APA

Une société minière chinoise dans le collimateur des autorités centrafricaines

Le ministre des Mines et de la Géologie, Léopold Mboli Fatrane a pris un arrêté portant saisie conservatoire des équipements et biens de la société d’exportation minière chinoise pour plusieurs raisons.Il s’agit de la non- livraison de la contribution en nature comme convenu dans la convention minière entre l’Etat centrafricain et la société Zighou Mining, le non versement de l’enveloppe devant permettre la réhabilitation de la direction régionale N°3 des Mines et du Pétrole basée à Bouar à l’ouest de la RCA.

 Le ministère des Mines reproche à cette société minière chinoise le passage à l’exploitation sans permis d’exploitation délivré dans les formes requises par le Code minier centrafricain, la non déclaration issue de cette exploitation illicite et le refus délibéré de se conformer aux directives administratives du département en charge des Mines,


Cette saisie conservatoire concerne les engins que sont les excavateurs, les conteneurs des matériels et équipements de recherche et d’exploitation minière.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut