International › APA

Vote des Burkinabè de l’étranger: vers une campagne de sensibilisation dans 38 pays

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) va entamer, à partir du 1er décembre 2018 une compagne dans 38 pays, en vue de sensibiliser les ressortissants burkinabè à l’étranger sur leur droit de vote, a appris APA vendredi auprès de l’institution.Le président de la CENI, Newton Hamed Barry a rencontré à Ouagadougou, l’ensemble de la classe politique et des acteurs de la société civile à cet effet.

Il a expliqué que, durant deux semaines, à compter du 1er décembre 2018, des délégations dirigées par des commissaires et avec au maximum trois fonctionnaires de la CENI, se  déploieront sur 14 axes dans l’ensemble des 36 ambassades et 12 consulats généraux «pour donner l’information contenue dans le code électoral concernant l’organisation  du vote des Burkinabè de l’extérieur».

Selon le président de la CENI, le choix de ces axes a été porté sur les commodités de déplacement et de facilité en matière de transport.

 «Il y a un certain nombre d’informations qui sont contenues dans la loi qui seront portées à leur connaissance. D’abord, il y a  la question de qui doit voter à l’étranger, comment une circonscription démocratique devient éligible au vote,  la question des documents de vote et celle des différents timings. C’est-à-dire à partir de quel moment on va constituer le fichier électoral», a expliqué Newton Hamed Barry.

Il a, à l’occasion, sollicité l’appui des partis politiques et des acteurs de la  société civile présents pour la réussite de ce processus.


Le Code électoral burkinabé a été révisé et adopté le 30 juillet 2018. La loi a été promulguée le 17 aout dernier, rendant effectif le vote des Burkinabè de l’étranger.

Les pays retenus pour la tournée de la CENI sont : Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Arabie Saoudite, Autriche, Belgique, Bénin, Brésil, Canada, Chine, Côte d’Ivoire, Cuba, Danemark, Egypte, Etats-Unis, Ethiopie, France.

A eux s’ajoutent le  Gabon, le Ghana, l’Inde, l’Italie, le Japon, le Kenya, le Koweit, le Libye, le Mali, le Maroc, le Niger, le Nigeria, le Qatar, le Russie, le Sénégal, la Suisse, le Tchad,  le Togo, la Tunisie, la Turquie et le Vatican.

Selon le premier responsable de la CENI, les rencontres vont se dérouler dans les ambassades et les consulats généraux.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut