International › AFP

Zimbabwe: le vice-président en Afrique du Sud pour des soins

Le vice-président zimbabwéen Constantino Chiwenga se trouve depuis plusieurs jours en Afrique du Sud pour des soins après avoir été blessé en juin dans l’explosion d’une grenade au cours d’un rassemblement électoral du parti au pouvoir, a rapporté lundi un média gouvernemental.

Deux personnes avaient été tuées et une cinquantaine blessées dans cet incident survenu à Bulawayo, la deuxième ville du Zimbabwe, tandis que le président Emmerson Mnangagwa y avait de peu échappé. M. Chiwenga, 61 ans, n’aurait reçu que des blessures superficielles.

« Chiwenga récupère bien dans un hôpital sud-africain où il reçoit une attention médicale minutieuse à la suite de l’incident à la bombe de Bulawayo en juin, a dit le gouvernement », écrit sur son site internet le quotidien gouvernemental Herald, selon lequel il est parti en avion pour l’Afrique du Sud le 9 octobre.

Le 28 décembre 2017, le général à la retraite Constantino Chiwenga, ancien chef de l’armée qui avait dirigé le coup de force le mois précédent ayant abouti au départ du pouvoir de Robert Mugabe, avait accédé à l’un des deux postes de vice-président.


« Il a été décidé que maintenant que les élections (de juillet, ndlr) sont derrière nous et que le nouveau gouvernement a été constitué, le général devait subir un examen médical minutieux », a déclaré au Herald le porte-parole de la présidence George Charamba.

« Le vice-président va très bien », a-t-il ajouté.

burx-gw/bds/alm



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut