100 000 emplois générer grâce au Projet de formation professionnelle et d’insertion

La directrice adjointe chargée des programmes du projet APTE  Diénéba Baradji à annoncé ,  Vendredi 8 décembre à Dakar Le…

La directrice adjointe chargée des programmes du projet APTE  Diénéba Baradji à annoncé ,  Vendredi 8 décembre à Dakar Le Projet de formation professionnelle et d’insertion (PFPI) . 

Le PFPI vise à “donner accès à un travail digne et épanouissant pour 100 000 jeunes, dont 70% des femmes d’ici 2028 », a-t-elle déclaré lors du lancement officiel du projet, en présence des représentants du ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion, du
ministre de l’Education nationale et de la Fondation Mastercard.

 

Mme sy a expliquée  que enrôlement de 181 350 jeunes (62 725 dans l’enseignement technique et professionnel, 2400 à l’université, 51 225 en apprentissage auprès d’artisans et 65 000 dans les collèges d’enseignement moyen) est prévu sans oublier l’accompagnement vers la transition et  vers l’emploi de 100 000 jeunes »,

Le PFPI est mis en œuvre depuis février 2023 grâce à la collaboration entre les ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion, du ministère de l’Education nationale, du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, l’EDC (Education Development
Centre et la Fondation Mastercard.

Cette dernière a financé le projet à hauteur de 15 milliards de francs CFA, a indiqué Mme Sy.

Les activités principales du PFPI consistent à “réhabiliter, équiper et rendre opérationnels 14 établissements de l’enseignement technique et de la formation professionnelle spécialisés dans la chaine de valeur agricole (…), développer des mécanismes pour une formation inclusive », lit-on dans un document de presse.

La même source note également que le PFPI intervient dans “l’orientation, l’employabilité et la transition vers le travail, la fourniture d’un appui institutionnel aux ministères »