Dossiers › Focus

Diary Sow, l’hypothèse de la fugue se confirme peu à peu.

Diary Sow donne des nouvelles à ses proches!!

Depuis, le début du mois de janvier, tout le Sénégal est inquiet pour Diary Sow disparu depuis le 4 janvier. Aurait-elle fugué pour vivre une idylle amoureuse?

L’étudiante sénégalaise Diary Sow a disparu mystérieusement, au début du mois de janvier à Paris, où elle était en classe préparatoire, provoquant l’émoi au Sénégal. Une situation présentant de troublantes similitudes avec un récent roman dont elle est l’auteure.

En effet, une enquête pour disparition est ouverte auprès de la brigade de répression de la délinquance aux personnes. L’analyse de la chambre de la jeune femme laisse à penser aux enquêteurs, qu’elle a quitté les lieux en emportant ses vêtements et effets personnels.

Une découverte qui confirme l’hypothèse d’une fugue, pourtant rejetée en bloc par certains de ses proches.

Les proches de Diary Sow se prononcent sur sa disparition. 

« Fuguer et mettre en péril ses études, après tous ses efforts pour se hisser au sommet ? Ce serait un renoncement. Cela ne lui ressemble pas », avance Papa Djibril Diop, le proviseur du collège Keur Madior de Mbour, où elle a été scolarisée.

En outre, la mère de la jeune étudiante qui depuis lors refusait de s’adresser aux médias, s’est finalement résignée et a donné une interview au journal Quotidien.

« Je passe des nuits blanches. Nous ne pouvons rien. Nous sommes là à l’écoute en train de guetter la moindre information sur Diary. C’est très difficile, je prie le bon Dieu de l’assister là où elle puisse être. Que le Tout-puissant fasse qu’on puisse la retrouver le plus rapidement saine et sauve. Nous vivons une incertitude, nous sommes très inquiets aussi. Et c’est très difficile de rester plus d’une semaine sans avoir des nouvelles de ta fille, surtout si tu sais qu’elle a disparu. ».


L’oncle de Diary Sow prendra lui aussi la parole afin de remercier les sénégalais pour leurs soutiens depuis la disparition de la jeune femme. « Il faut comprendre la maman, c’est très difficile de supporter cette situation. Mais il faut que la famille parle, parce que cette affaire n’est plus entre Diary et sa famille. C’est devenu une affaire des Sénégalais. Donc au vu de l’élan de solidarité que le peuple a affiché envers Diary Sow, si nous la famille nous ne le remercions pas, c’est comme si cela ne nous intéresse pas. ».

Une autobiographie ou une simple coïncidence? 

Mais rappelons que lors de la promotion de son premier roman intitulé « Sous le visage d’un ange », Diary Sow annonçait le titre de son second roman « Lorsque les masques tombent », qui est étrangement similaire à la situation de la jeune fille.

Lors de son entretien Diary Sow, donna un avant-goût de son prochain Best-seller. « Il s’agit de la suite, du tome II de mon premier roman. Ceux qui veulent connaître la suite de l’aventure idyllique entre Aline et Karim, avoir des réponses sur l’amour quasi impossible entre les deux amoureux, seront servis dans ce second livre intitulé lorsque les masques tombent « .

D’ailleurs, est-ce qu’il ne s’agit pas d’un livre autobiographique? Est-ce que Diary ne raconte pas par procuration sa vie?  Qui sont ces personnes encagoulées qui s’interposent à  l’amour et à l’épanouissement de Karim et Aline?  Quels sont leurs motivations ? Pourquoi le titre « Lorsque les masques tombent »?

Autant de questions qui sont aujourd’hui sans réponses comme celles relatives à son intrigue et énigmatique disparition. Nous souhaitons que notre « Diary Nationale » soit rapidement retrouvée pour apporter la tranquillité à sa famille.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut