Santé




Bilan Positif lors de la Réunion Semestrielle du Comité Interne de Suivi du Plan de Développement en Santé et Action Sociale

Le ministre de la Santé et de l’action sociale a présidé avec succès la réunion semestrielle du comité interne de…

Le ministre de la Santé et de l’action sociale a présidé avec succès la réunion semestrielle du comité interne de suivi du Plan de développement, marquée par la participation active de divers acteurs du système de santé, partenaires techniques et financiers, secteur privé, et acteurs déconcentrés. La réunion avait pour objectif d’évaluer la mise en œuvre de la politique nationale de développement sanitaire et sociale, mettant en lumière plusieurs points forts.

La Ministre Marie Khemesse Ngom Ndiaye a souligné l’importance du comité interne de suivi en tant qu’instance nationale de coordination et de pilotage recommandée par le PNDSS. Elle a décrit la réunion comme une plateforme privilégiée pour discuter des questions cruciales du système de santé et d’action sociale.

Le Dr Babacar Gueye, directeur de la Planification, de la Recherche et des Statistiques, a salué les progrès réalisés dans la mise en œuvre du budget-programme, notant que cette réunion a permis de constater des avancées depuis la dernière session. Il a souligné l’importance de désigner les responsables d’activités pour améliorer le dialogue de gestion.

Une avancée significative a été notée dans la mise en œuvre de réformes sectorielles, notamment la fonctionnalité des directions régionales de la santé et des directions régionales de l’action sociale. Cette avancée renforcera le leadership au niveau déconcentré, accélérant la mise en œuvre des interventions de santé.

Le directeur a également abordé la réforme des comités de développement sanitaire et sociale, mettant en évidence le plaidoyer en faveur de la fonctionnalité des CDS dans le cadre du conseil de direction, en collaboration avec les collectivités territoriales.

Le renforcement des ressources humaines de qualité dans le contexte des urgences a été souligné comme une priorité, malgré les progrès notables dans le renforcement de la logistique liée à la prise en charge des urgences. La réunion a ainsi offert une vision complète des accomplissements et des défis à relever pour le secteur de la santé et de l’action sociale au Sénégal.