Eco et Business › L'Eco en +

Les chambres consulaires peuvent désormais confectionner les registres de commerce

registre de commerce

Le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Matam, Mamadou Ndiadé, a salué, lundi, la possibilité donnée désormais aux chambres consulaires comme celle qu’il préside de confectionner les registres de commerce.

M. Ndiadé s’est ainsi réjoui : « Nous saluons cette année l’accord obtenu du ministre de la justice pour pouvoir confectionner les registres de commerce au sein des chambres de commerce, d’industrie et de l’agriculture, ce qui est une avancée pour permettre une meilleure formalisation de nos opérateurs économiques. »

Il s’exprimait au terme de l’assemblée générale de cette institution dont le budget pour l’exercice 2021 s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 62 millions 529 mille 860 francs CFA, contre 71 millions 150 mille 694 francs en 2020.

Avec une baisse de 8 millions 620 mille 834 francs en valeur absolue par rapport à l’exercice précédent, ce budget est réparti comme il suit :  51 millions 360 mille francs pour les crédits de fonctionnement et 11 millions 169 mille 860 francs pour les investissements.

Mamadou Ndiadé relève qu’un certain nombre de préoccupations sont ressorties au cours de la rencontre.
Elles sont notamment relatives aux lenteurs des travaux de la route reliant Ourossogui à Thiologne, ainsi qu’à l’exploitation des phosphates de Ndendory (département de Matam), à l’emploi, au bac de Matam.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut