› Sport

Football : l’Espagne réclame un million d’euros à Samuel Eto’o

Samuel Eto’o devrait un million d’euros au fisc espagnol
Samuel Eto’o Fils, président de la Fédération camerounaise de football-DR

Le nouveau président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) Samuel Eto’o est cité dans un liste des débiteurs des finances publiques espagnoles. Il devrait près d’un million d’euros au fisc.

Samuel Eto’o devrait près d’un million d’euros à l’administration fiscale en Espagne. La nouvelle se répand juste deux semaines après son élection à la tête de la Fédération camerounaise de football et à deux semaines de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Cameroun 2021. L’administration espagnole dans son rapport ne donne aucun détail sur l’origine de cette dette du quadruple ballon d’or africain. Cependant,  le footballeur le plus riche d’Afrique selon Foot Africa a évolué pendant plusieurs années dans des clubs espagnoles tels Majorque, Real Madrid, FC Barcelone où il a passé 05 saisons dans des années 2000.


En 2016, la justice condamne le buteur camerounais à 10 ans de prison et à une amende de 18 millions d’euros pour  n’avoir pas payé 04 millions d’euros provenant de ses droits à l’image au FC Barcelone. Après  Son passage aux clubs Qatarien et russe, l’international camerounais prend sa retraite en 2019. Aujourd’hui homme d’affaire, patron d’une start-up, il dirige la Fecafoot à la suite d’une inscription à l’université de Havard aux USA, précise rfi.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut