Politique › Actualité

L’Assemblée Nationale pose le premier acte pour la suppression du statut des villes

La suppression annoncée des villes prend forme. L’Assemblée nationale vient de poser le premier acte de décès.
Selon Vox Populi, les députés ont examiné, hier, en inter-commission, le projet de loi portant Loi d’orientation pour l’aménagement et le développement des territoires qui signe la fin des villes communes dont Dakar.
En effet, ils prévoient la création de dix métropoles d’équilibre (Saint-Louis, Thiès, Touba, Mbour, Ziguinchor, Kaolack, Kolda, Tambacounda, Kédougou et Matam) qui seront établis sur les centres des villes communes.
Selon le ministre Oumar Guèye, la ville n’a plus, aujourd’hui, sa raison d’être et que ces métropoles seront créées pour décongestionner Dakar qui occupe 0,3% de la superficie et reçoit presque 25% de la population.

Ces 10 métropoles seront dotées d’infrastructures nécessaires, telles que des universités, des hôpitaux de niveau 3 et Agropole pour les activités économiques.
Cependant, cette nouvelle ne réjouit pas le cœur des Sénégalais qui ont pour la plupart exprimé leur mécontentement. De plus, ils voient cette entreprise comme un moyen pour le gouvernement en place de se maintenir au pouvoir  par tous les moyens.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.04.2019

Safari dans le parc de Niokolo Koba

330 espèces d’oiseaux, 80 espèces de mammifères, 60 espèces de poissons et 36 espèces de reptiles peuplent ce parc; et c’est bien, ce qui en…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut